Belcodene : Encyclopédie communale : Henry de Gérin-Ricard


Après les frères BOSQ, antiquaires, et l'abbé BARGES, chanoine, Henry de Gérin-Ricard fut le troisième personnage à s'interesser à l'histoire de notre région en général, et à celle de Belcodène en particulier.

Portrait

    

Le comte Henry de Gérin Ricard

Sa vie

Le Comte Henry de GERIN-RICARD est né à Marseille le 8 novembre 1864, descendant d'une vieille famille aristocratique.
Sa mère était Agnès de Gérin-Ricard, née en 1833, et marièe en 1862 à son cousin Léon de Gérin-Ricard décédé en 1890 à Valdonne.
Il eut deux frères : : Gaston (né en 1865) et Félix (né en 1871).
Son oncle était le marquis Constantin de Gérin-Ricard, né en 1829, veuf d'Eulalie de Navailles.

Le 10 Mars 1918, il est reçu à l'Académie des Sciences, Lettres et Beaux-Arts de Marseille, comme membre de la classe des Sciences, dans le fauteuil de Henry de Montrichier. Académie dont l'un de ses ascendants, Jean Joseph de Gérin, avait été l'un des fondateurs en 1726. Il nous fera l'honneur de citer, dans son discours de réception, l'inscription latine de la chapelle Saint Jacques.

Il fut également :
- Président de la Société de Statistique des Bouches du Rhône pendant deux ans, puis secrétaire perpétuel.
- Membre des Académies d'Aix et de Vaucluse.
- Membre du conseil Héraldique de France.
- Membre de la Société nationale des Antiquaires de France.
- Membre de l'Institut de Carthage.
- Correspondant du Ministère de l'Instruction publique pour les travaux historiques.
- Conservateur adjoint du musée-château Borély.
- Collaborateur au "Sémaphore" et à la "Revue historique de Provence".

Dans le "Dictionnaire Biographique des Bouches-du-Rhône" (Paris 1901), il est décrit comme :
Publiciste, cours Devilliers à Marseille et Château de Valdonne par La Destrousse.
Château de la Malvesine à la Bourine (Bouches du rhône).

Signature



Ses écrits

Ses oeuvres interessant l'histoire de Belcodène :

Monographies des communes de
Peypin, la Destrousse, Belcodène, Gréasque, St-Savournin, la Bourine, Mimet & Fuveau.
Archéologie et Histoire
Matériaux pour servir à l'histoire de Provence.
François Seguin, Avignon, 1900.
Les antiquités de la vallée de l'Arc en Provence.
Avec l'abbé G. Arnaud d'Agnel,
Publications de la Société d'Etudes provençales
B. Niel, Aix, 1907.
Mines et Mineurs, Autrefois et Aujourd'hui
Etude économique sur les Charbonnages de Provence, du XVIe au XIXe siècle
Imprimerie Valentinoise, Valence, 1908.
Actes concernant les vicomtes de Marseille et leurs descendants
Avec Emile Isnard, archiviste de Marseille
Picard, Monaco-Paris, 1926.
Autres oeuvres :
Statistiques préhistoriques et protohistoriques des Bouches-du-Rhône, Var et Basses-Alpes.
Aperçus sur Allauch (origines et Moyen Age).
Extrait des Mémoires de l'Académie de Marseille
104 p Marseille, au siège de l'Académie : 1929
Le Sanctuaire préromain de Roquepertuse à Velaux; son trophée, ses peintures, ses sculptures : étude sur l'art gaulois avant les temps classiques ; avec une préface de Michel Clerc.
Marseille, Societé de statistique, 1927 ; 1 volume de 54 pages et 10 planches.
Articles

Membres de plusieurs sociétés savantes, Henry de Gérin-Ricard a signé des nombreux articles concernant le patrimoire régional.

Centenaire de l'Académie de Vaucluse (mémoires et comptes-rendus), 1901.
- Toast.
Revue des études anciennes 1902 (Série 4, Année 24, Tome 4)
- Inscription de Cabriés (Bouches du Rhône).
Revue des études anciennes 1912 (Série 4, Année 34, Tome 14)
- A propos des stèles de Trets.
- Les inscriptions de Lambesc.
Revue des études anciennes 1914 (Série 4, Année 36, Tome 16)
- Enceintes et Habitats des environs de Marseille.
- Voie antique de Massillia à Trittia.
- Inscriptions rurales de la colonie d'Apt.
Revue des études anciennes 1928 (Série 4, Année 50, Tome 30)
- Un nouveau fines de la cité d'Aix.
Revue des études anciennes 1932 (Série 4, Année 54, Tome 44)
- Paul Couissin.

© Max Derouen